L'eau du robinet est bonne et pas chère.

L’eau du robinet est bonne et pas chère.

En Suisse, l’approvisionnement en eau potable est garanti par des précipitations abondantes qui renouvellent continuellement les nappes phréatiques, les lacs et les cours d’eau. L’eau n’en demeure pas moins une ressource précieuse qui ne doit pas être gaspillée.
Grâce à une prise de conscience des utilisateurs et au développement d’appareils économisant l’eau (machines à laver, lave-linge, etc.), la consommation par habitant est en baisse depuis une quinzaine d’années dans notre pays. La consommation moyenne d’eau dans les ménages est actuellement d’environ 160 litres par habitant et par jour.

L’eau potable est la denrée la plus importante de notre alimentation.

Rappelons que le corps humain se compose de 60% d’eau.  Elle n’est pas mise en réserve par notre organisme, qui en perd environ 2,5 litres par jour. L’accès à une eau de qualité en quantité suffisante est donc indispensable pour notre bien être et cela implique la mise en place d’infrastructures adaptées.

Conformément à l’ordonnance fédérale sur l’eau potable, l’eau de source et l’eau minérale, l’eau doit être salubre sur les plans microbiologique, chimique et physique.

Le Service de la consommation et des affaires vétérinaires, en particulier sa section “Inspection des eaux”, veille à ce que l’eau potable distribuée par les quelque 350 distributeurs du Canton soit de qualité irréprochable et que les installations techniques de captage, de traitement et de stockage d’eau répondent aux exigences fédérales en la matière.
L’eau potable n’est pas gratuite

Pour la plupart d’entre nous, aujourd’hui, l’eau est une matière première naturelle, accessible à tous en ouvrant son robinet. Pourtant, l’eau potable n’est pas gratuite, elle a un coût et donc un prix.

L’eau a un prix:

Le distributeur d’eau doit couvrir toutes ses charges sans autre subvention que celle de l’ECA.
Les infrastructures généralement très coûteuses telles que les bâtiments, ouvrages de captages, réservoirs, réseaux de conduites doivent être exploitées et entretenues, renouvelées et agrandies selon les besoins.
Le personnel doit être qualifié et des contrôles de qualité doivent être effectués régulièrement.

Peu de consommateurs connaissent la valeur de cette denrée alimentaire essentielle à la vie. En moyenne suisse, l’eau potable coûte 2 francs les 1000 litres. Dans le périmètre du SIDERE son prix est de 1 fr. 20 les 1000 litres.
L’eau du robinet est 1000 fois plus écologique que l’eau en bouteille

Source: Canton de Vaud